En raison de la covid-19, certains événements ou attraits présentés sur notre site Internet peuvent être annulés ou fermés. Nous vous recommandons de contacter toute entreprise touristique avant de vous déplacer. x
Blogue | agroalimentaire

La renaissance du cidre du Québec

Du cidre québécois fermier, houblonné, pétillant naturel, fermenté sur levures sauvages, élevé en barrique de chêne, macéré sur marc de raisin… Le monde du cidre au Québec est-il tombé sur la tête? Plus que jamais, les cidriculteurs (nouveaux et anciens) jouent la carte de l’audace et de l’innovation, et signe que les efforts sont payants : les consommateurs sont au rendez-vous! Une renaissance du cidre québécois à laquelle participent activement de nombreux producteurs de la région de Brome-Missisquoi. Tour d’horizon des dernières tendances.

Des cidres de plus en plus secs

Le cidre de glace québécois qui a connu son apogée dans les années 90 a moins la cote aujourd’hui et les cidriculteurs n’ont pas tardé à s’adapter à un marché qui a soif de produits secs.

L’avantage des cidres secs, donc peu ou pas sucrés, c’est qu’on peut carrément remplacer le vin par le cidre pour accompagner un repas. Au Québec, on assiste à l’arrivée massive de bouteilles de cidre de format 750 ml. Des produits qui présentent une belle acidité, parfois une amertume et même des tanins qui créent des accords mets et cidres mémorables.

Alma, compagnie de cidre, est débarqué sur la planète cidre en véritable comète en 2018. Les dynamiques entrepreneurs derrière ce succès instantané, Justine Therrien et Julien Niquet, se sont imposés rapidement dans l’industrie grâce à l’originalité de leurs cuvées gastronomiques.

À déguster : Assemblage Jaune, Alma, compagnie de cidre

Cidre naturel extra-sec (0 gramme de sucre). Élaboré avec les pommes Spartan du verger et macération sur poires et marc de Chardonnay de la région. La robe est d’un jaune trouble éclatant. Idéal pour accompagner un plateau de fromages du Québec!

De nouveaux joueurs qui rivalisent d’imagination

Cidre Choinière – Photo : Charles Briand

Au cours des dernières années, de nouvelles recrues prennent d’assaut le monde du cidre québécois. Certains reprennent le vieux verger familial, tandis que d’autres s’offrent un retour à la terre. Ce qu’ils ont en commun : un désir de travailler dans le plus grand respect de la terre et de la pomme et une créativité qui ne connaît pas de limite!

Gabriel Choinière et sa conjointe Alexa Robitaille se sont installés il y a 3 ans sur le verger de la famille Choinière à Frelighsburg. Ensemble, ils ont lancé la Cidrerie Choinière avec l’intention de se démarquer grâce à des cidres de terroir élaborés de façon naturelle. Le domaine a entrepris une transition vers l’agriculture biologique.

À déguster : Potato Hill 2018 de la Cidrerie Choinière

Un cidre sur lie au nez généreux de fruits jaunes, la bulle est naturelle et la fermentation a été faite sur levures indigènes. Il n’y a ni filtration ni ajout de sulfites.

L’essor de la pomme à cidre

Une pomme à cidre, c’est une pomme qui n’est bonne ni à manger ni à cuire, idéale pour produire du cidre de qualité, avec plus de tanins, avec des arômes plus complexes et des acidités plus intéressantes. La majorité du cidre au Québec est encore élaboré avec nos pommes à croquer comme la McIntosh ou la Spartan. Le résultat est loin d’être décevant, mais animés par un désir d’innovation, les producteurs plantent et testent de plus en plus de nouvelles variétés de pommes.

À cet égard, il faut souligner le travail exceptionnel du producteur Christian Barthomeuf, légende vivante du cidre et du vin au Québec. Dans son domaine de Frelighsburg, le Clos Saragnat, il cultive depuis 15 ans déjà plusieurs variétés de pommes à cidre européennes. Résultat : des cuvées de cidre uniques au Québec dont la qualité est remarquable. Christian Bathomeuf est dans classe à part et il est la preuve que nos pionniers cidriculteurs sont encore dans le coup!

À déguster : Le coffret Le Bon, La Brute et Le Truand du Clos Saragnat

Disponible en mai 2020, le coffret réunit trois bouteilles de 750 ml élaborées uniquement avec des pommes à cidre du verger. Prise de bulles naturelle, sans sulfites ajoutés, sans filtration et fermentées sur levures indigènes, les trois cuvées sont certifiées biologiques.

[Photo d’entête : Charles Briand – Cidre Choinière]

0 commentaires

x

Mes favoris

Liste envoyé!

Laissez-vous guider

x
Recherche Favoris Brochures