Blogue

Tous les articles
Photo : @Frechb7 sur Instagram
';

La randonnée alpine selon Lyne Bessette
Plein air

PARTAGER
Par Stéphanie Chicoine 04 février 2019

À la recherche d’une nouvelle activité hivernale? Nous avons discuté de randonnée alpine avec la cycliste Lyne Bessette, une passionnée de ce sport qui gagne en popularité au Québec.

La randonnée alpine se veut un sport complet pour ceux et celles qui adorent le grand air tout en suant un bon coup. « J’ai toujours aimé les sports d’endurance. Lorsque des amis m’ont fait découvrir ce sport, j’ai tout de suite tombé en amour. Puisque je ne fais pas de vélo ni de jogging durant l’hiver, la randonnée alpine offre un parfait mélange de cardio et de plaisir! » nous confie Madame Bessette.

La randonnée alpine consiste à monter, en peau de phoque, une montagne dans les centres de ski où il est permis de pratiquer ce sport, sans l’aide de remontées mécaniques ou de zone damées. Elle permet également de découvrir des magnifiques endroits souvent en retrait des pistes traditionnellement utilisées par les skieurs et planchistes. Pour une montée plus sportive et exigeante, le skimo (abréviation de ski mountaineering) se pratique avec des skis plus courts et étroits ainsi qu’avec des bottes plus légères que la randonnée traditionnelle. Une option intéressante pour les joggeurs.

Photo : @frenchb7

Le Mont Sutton se veut la montagne de prédilection de l’ex-olympienne qui réside dans les Cantons-de-l’Est.. « J’habite à quelques minutes du Mont Sutton donc j’en profite au maximum ! En deux heures, je peux faire trois montées, prendre mon chocolat chaud au Chalet Alt. 840M et piquer une jasette avec mes amis de la région! » dit-elle avec enthousiasme.

Avant de sauter les skis joints dans la poudreuse pour votre baptême en rando-ski, nous avons demandé à notre experte de nous donner quelques conseils fort judicieux :

  1. Identifiez les différents repères géographiques et météorologiques de la montagne de votre choix (conditions hivernales, lieux exacts des refuges ou chalets, cartes des pistes pour la descente).
  2. Ne faites pas la gaffe de trop vous habiller, vous risquez de suer avant d’arriver au sommet!
  3. Préparez votre sac pour la randonnée : un manteau en duvet (communément appelé doudoune), des vêtements de rechange, des lunettes de ski, un casque, de l’eau et des collations.
  4. Prenez le temps de bien connaître votre équipement et son fonctionnement avant d’entreprendre une première séance. Exemple : maîtriser les modes pour les bottes et les fixations (montée versus descente), bien apposer ses peaux d’ascension et les remiser entre les montées, etc.
  5. Ne levez pas vos pieds. « Imaginez que vous chaussez des bas de laine, que vous avez 14 ans et que vous vous traînez les pieds sur le plancher ! Vos peaux d’ascension fonctionneront mieux dans la neige et votre corps vous remerciera de ne pas lui avoir fait subir des transferts de poids inutiles!

Ne reste plus qu’à vous amuser dans les nombreux terrains de jeu offerts par nos sublimes montagnes enneigées! Bon ski!

PARTAGER

Stéphanie Chicoine

Épicurienne, mélomane et passionnée des communications, Stéphanie cumule plus de huit ans d'expérience dans la rédaction de blogues (Voir, Bang Bang, Fête des vendanges de Magog-Orford). Elle affectionne la région de Brome-Missisquoi pour ses montagnes, sa Route des vins et ses délices gourmands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles
connexes


Nous vous recommandons »

Voici quelques propositions pour vous inspirer lors de votre prochaine visite dans la région de Brome-Missisquoi!