Blogue

Tous les articles
';

Simon Bossé, artisan du dessin
Art et culture

PARTAGER
Par Isabelle Bergeron 05 décembre 2017

Bédéiste, sérigraphe, scénariste, éditeur, imprimeur… Les talents de Simon Bossé se déclinent dans chacune des œuvres qu’il crée. Incluant les étiquettes qui habillent les bières de la Brasserie Dunham!

En effet, cela fait quatre ans que l’artiste travaille conjointement avec la microbrasserie. Les étiquettes des bières, mais aussi tout le branding de l’entreprise est désormais signé Simon Bossé. Et ce qui était au départ une collaboration ponctuelle s’est transformée avec le temps en association à temps plein. « Ça a été le déclencheur pour nous décider à déménager dans le coin, il y a trois ans », explique Simon, qui habitait auparavant sur la rive-sud de Montréal.

Comme bien des artistes, Simon avait son art dans le sang dès son plus jeune âge. Un art qui l’a mis sous les projecteurs de la scène underground de Montréal, surtout dans les années 90. Ses dessins un peu décalés parfois, son style qui grafigne et le fait qu’il crée lui-même, de A à Z, chacun de ses projets – de l’idéation jusqu’à la diffusion, en passant par l’édition et l’impression – tout ça lui a attiré ce label. « Ce n’est plus vraiment le cas maintenant, dit-il. Non que j’aie changé mon style ou mes façons de faire, mais parce qu’aujourd’hui le fait de tout faire soi-même, à une échelle artisanale, est quelque chose qui, je crois, a gagné de la noblesse. » Initié tôt aux fanzines, Simon a toujours aimé la dimension artisanale de son art. Transformer un tas de pages blanches avec un peu d’encre en un livre unique, une œuvre, lui a toujours beaucoup plu.

Ses livres ont été vendus dans de petites librairies indépendantes à travers le monde. Lui-même s’intéresse aux artistes d’ailleurs, aux créateurs artisanaux. Il vend même les livres de certains dans l’espace boutique qu’il a créé dans le Relais de la Diligence, où se trouve aussi la brasserie. Il aime aussi exposer des œuvres coup de cœur, et aussi les siennes, dans tout le bâtiment. Il en est aussi à redonner vie à un petit atelier où il pourra de nouveau s’affairer à créer ses œuvres, à les éditer, les relier et les imprimer, en marge de son travail pour la brasserie. Tout cela prend forme peu à peu.

Sa participation, la deuxième, au Marché de Noël des pas pressés colle bien à son amour du travail fait main. « Je suis en train de me monter un petit inventaire de trucs à vendre », dit-il. Ainsi, les 16 et 17 décembre, l’atelier de Simon aura un petit festif pour l’occasion puisque le Marché se prendra place au Relais de la Diligence.

Et après? Offrir des ateliers, d’édition, de sérigraphie… Organiser annuellement un mini salon de la BD à Dunham… Des projets, beaucoup de projets, mijotent déjà dans la tête créative de Simon Bossé. Entre-temps, si vous voulez avoir un bon aperçu du travail de l’artiste, rendez-vous à Dunham. À l’occasion du Marché de Noël… ou quand vous voulez!

PARTAGER

Isabelle Bergeron

Au cours des 15 dernières années, Isabelle a travaillé comme journaliste pour différents magazines (Coup de pouce, le Bel Âge, Véro, etc.), ainsi que comme édimestre, chargée de projet en édition et responsable des communications. Passionnée de voyages, les petits comme les grands, Isabelle occupe aujourd’hui le poste de rédactrice pour Tourisme Cantons-de-l’Est et collabore avec le CLD de Brome-Missisquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles
connexes


Nous vous recommandons »

Voici quelques propositions pour vous inspirer lors de votre prochaine visite dans la région de Brome-Missisquoi!

Oneka

Frelighsburg

Boutiques

Chez Oneka, nous avons les deux pieds sur terre, la terre de… [+]

Hôtel Suites Lac-Brome

Lac-Brome

Hôtels

Situé sur le Chemin des Cantons, entre les rives du lac Brome… [+]

Gîte Le Passe-Partout

Cowansville

Gîtes

Cette belle vieille maison de ferme construite aux alentours de 1860 a… [+]