Blogue

Tous les articles
Photo : Tourisme Lac-Brome
';

Des livres incontournables pour découvrir Brome-Missisquoi
Inspiration

PARTAGER
Par Lucie Swennen 22 mai 2018

S’imprégner de la région par les paroles de nos auteurs

Cycliste et « randonneuse » de longue date, chaque bout de rang qui s’ouvre sur le suivant me rappelle la chance que j’ai de vivre ici. En roulant sur la 235, vers Morse’s Line, je me mets toujours à fredonner le même air : « Comme le Kébek est beau à Saint-Armand-les-vents… douhou… ! » L’ode que Raôul Duguay, poète émérite, a composée pour ce joli endroit me guide gentiment le long de la route vers le Mont Pinacle ! Bien que je connaisse cette campagne, elle se réinvente pour moi au travers la musique, les arts, les produits du terroir, mais aussi par la plume de nos auteurs. Lorsque ces derniers jouent avec notre imaginaire, l’expérience devient simplement extraordinaire ! Chacun, à sa façon, sait tirer profit du caractère à la fois mythique et coloré de notre région. Je vous invite à en découvrir quelques-uns.

 

Un meurtre à Rabbit Hole

Dans ce coin de pays, on retrouve la plus aimable des auteures-aubergistes. En prenant le chemin des Érables dans les vallons menant à Eccles’ Hill, on passe devant le gîte Fonberg, où Luce Fontaine, enseignante originaire de Bedford, trouve son inspiration littéraire. Après avoir rédigé de nombreux livres jeunesse, elle s’est attaquée ces dernières années au roman noir. Dans Mortelle destinée (Éditions ROD, 2017), nous suivons Valérie Morin, une ex-policière devenue aubergiste à « Rabbit Hole » (serait-ce un clin d’œil à Pigeon Hill ?), qui enquête sur des crimes sordides dans un décor hors du commun et des chemins bordés de majestueux érables.

À lire : Mortelle destinée

 

L’inspiration des espaces

En cherchant Pigeon Hill (la Colline aux Pigeons) sur le chemin de Saint-Armand, ne clignez pas des yeux parce que vous l’aurez manqué ! Ce petit bourg est pourtant un terreau littéraire très fertile. Parlez-en à un des natifs du coin, Christian Guay-Poliquin, gagnant de nombreux prix dont les prestigieux Prix littéraire du Gouverneur général, Prix littéraire des collégiens et Prix littéraire France-Québec pour son roman Le poids de la neige (La Peuplade, 2016). Si, dans ce roman comme dans Le fil des kilomètres (La Peuplade, 2013), la région n’est jamais nommée, j’aime bien m’amuser à chercher les éléments du décor qui auraient pu inspirer notre auteur ! Les vastes espaces, les routes tantôt rectilignes, tantôt tortueuses, le sentiment de solitude dans une nature envoutante…

À lire :  Le poids de la neige

 

The mystère en mystère

Louise Penny a choisi pour sa part d’asseoir son œuvre dans la région entourant les montagnes bucoliques de Sutton. D’une notoriété internationale, avec plus d’une douzaine de romans traduits en au moins 25 langues, elle a su attirer des célébrités mondiales, telles les Clinton, à venir découvrir nos villages pittoresques des Cantons-de-l’Est. Son inspecteur Gamache ne manque pas de panache alors qu’il poursuit les pistes qui l’aideront à résoudre les énigmes les plus troublantes dans le petit village inventé de Three Pines. D’ailleurs, on peut trouver chez Brome Lake Books, à Knowlton, une carte indiquant les points d’intérêts qui ont inspiré ses personnages et les paysages dans lesquels se déroulent ses intrigues. On y situe, entre autres, les villages de Stanbridge East, Frelighsburg, Sutton et Knowlton. Il est également possible faire une visite guidée de ces lieux qui ont inspirés les enquêtes de l’inspecteur Gamache avec l’entreprise Three Pines Tours.

À lire : On peut commencer par le début avec En plein cœur, Louise Penny, Flammarion, Québec, 2005 (original Still Life) et traduit en 2010

Un terroir éclaté

Finalement, William S. Messier*, auteur natif de Cowansville avec des souches profondes à Bedford et à Saint-Armand peint un univers de tall tales (légendes rurales) qui fait sourire les locaux en présentant l’aspect parfois plus grand que nature de notre région frontalière. Ses histoires invraisemblables et intemporelles nous font suivre des types comme l’équarrisseur Jacques Prud’homme avec son don d’ubiquité, dans Épique (Marchand de feuilles, 2010), ou encore le petit Gervais Huot, dans Dixie (Marchand de feuilles, 2013), pauvre témoin de la violence du monde adulte. De ses récits de vols de viandes et d’évadés de prison à ceux de jobbeurs et de sportifs légendaires dans Townships (Marchand de feuilles, 2009), l’auteur transforme la région de Brome-Missisquoi en un personnage à part entière.

Alors, peu importe le véhicule que vous choisirez pour parcourir La Route des vins ou le Chemin des Cantons, laissez-vous inspirer par ces auteurs pour découvrir ou redécouvrir les paysages de Brome-Missisquoi.

*Par souci de transparence, veuillez noter qu’il y a un lien de parenté entre l’auteure de l’article et William S. Messier.

PARTAGER

Lucie Swennen

Native de Brome-Missisquoi, Lucie Swennen est une passionnée d'histoire et de nature. Enseignante de carrière, spécialisée en Lettres et langues, elle travaille présentement à la pige pour différentes entreprises publiques et privées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles
connexes


Nous vous recommandons »

Voici quelques propositions pour vous inspirer lors de votre prochaine visite dans la région de Brome-Missisquoi!

Capeline & Chocolat

Bedford (Ville)

Chocolatiers/boulangers

Toute occasion est bonne pour du chocolat!ÞÞUn délice autant pour les yeux,… [+]

Domaine des Nobles Alpagas

Lac-Brome

Élevage

Nous vous proposons une visite guidée de nos installations d’élevage. À l’aide… [+]

Hôtel Château-Bromont

Bromont

Hôtels

Logé dans un endroit de rêve, Hôtel Château-Bromont est un haut lieu… [+]